L’amélioration du bien-être général par l’ostéopathie

La technique de l’ostéopathie est basée sur la prévention de différentes maladies ou des mauvaises habitudes. Dans le domaine de la posture, l’ostéopathe permet de lutter contre les mauvaises postures au niveau des différentes parties du corps, notamment au niveau du dos. Elle favorise au corps de s’autoréguler. Il y a le stress, les accidents et les mauvaises positions qui peuvent affecter le système musculaire et squelettique. Ils provoquent des impacts à travers des douleurs ou en détériorant le fonctionnement du cerveau. Ils affectent également les organes vitaux ainsi que les appareils respiratoires, la circulation du sang et le système nerveux. L’ostéopathie est efficace pour les athlètes pour éviter les mauvais mouvements, pour bien former le corps et pour se soulager des entrainements. Elle permet aux athlètes de bien se préparer mentalement et physiquement.

En savoir plus sur l’ostéopathie

L’ostéopathie est seulement une pratique manuelle. L’ostéopathe se penche sur les manipulations, les massages. La pratique de l’ostéopathie calme les palpitations, les douleurs musculaires et squelettiques comme les sciatiques, les crampes ou le lumbago. Elle permet aussi de réduire les torticolis, l’arthrose et les autres troubles du corps comme l’asthme, les vertiges ou les migraines. La migraine est une douleur au niveau de la tête, mais il est préférable de passer par un médecin généraliste avant d’aller chez un ostéopathe. La pratique de l’ostéopathie permet aussi de lutter contre les problèmes de sommeil.

Il n’y a pas de limitation au niveau de genre de personne qui peut aller chez un ostéopathe. Il est possible de suivre des traitements ostéopathiques que le patient soit un enfant, un adulte, une femme enceinte ou âgé. Par contre, pour les femmes enceintes, il est conseillé de passer avant tout chez un médecin généraliste ou chez un gynécologue avant d’aller consulter un ostéopathe. Il faut avoir l’avis du médecin avant de réserver la première séance chez un ostéo.

Aussi, il est important de connaître que le traitement ostéopathique n’est pas bien pour les maladies graves. Par contre, pour de nombreuses situations, avec un traitement médical ou un soin médical, le patient peut également faire une ostéopathie. En outre, il faut toujours l’avis du médecin en charge du traitement médical.

La relation entre la loi et la formation en ostéopathie

Pour devenir ostéopathe, il faut passer par des formations et obtenir un diplôme. Il faut faire des formations de qualité. La formation en ostéopathie dure 5 ans après le bac au sein d’un établissement agréé par l’État et le ministère de la Santé. Il est possible de voir la liste des établissements agréés sur le site SFO ou le syndicat des Ostéopathes de tous les pays.

Aussi, la loi encadre les études en ostéopathie. La formation se fait au niveau des écoles agréées. Les heures d’études sont composées de 4860 heures avec 7 domaines d’enseignement. Il y a également 1500 heures de pratique clinique. Il y a aussi une mémoire de fin d’études. La pratique clinique de l’ostéopathie passe par trois différentes phases. Il y a la phase d’observation, la phase de remplissage et l’acquisition d’une pratique autonome à la cinquième année. Il y a également la réalisation de manipulations.

Aussi, les étudiants qui suivent des formations sur d’autres métiers de la santé peuvent aussi bénéficier de dispenses. La durée de formation dépend de la profession d’origine. Il y a 2300 heures de formation pour les infirmiers et les pédicures-podologues. Il y a 1900 heures d’enseignement pour les sages-femmes et les masseurs-kinésithérapeutes. Et, il y a 800 heures d’études pour les médecins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.