Le guide de la rénovation maison en 5 étapes

Par où commencer ? C’est la question clé à se poser avant d’entreprendre toute sorte d’intervention, à fortiori lorsqu’il s’agit de rénover votre maison. En effet, d’une part, vous devrez connaître et respecter l’ordre logique de mise en œuvre des travaux de structure et d’amélioration ; d’autre part, vous devrez préparer les éventuels documents administratifs relatifs à votre projet. Cette organisation en amont est avantageuse à au moins trois égards : premièrement, elle permet de choisir au mieux les professionnels dont vous avez besoin (architectes, entreprises de construction, etc.) ; deuxièmement, elle assure le bon déroulement des travaux ; et troisièmement, elle garantit une gestion plus sereine des travaux. Une perspective plutôt encourageante, n’est-ce pas ?

Voici donc les 5 étapes clés que vous devez suivre pour rénover votre maison en toute confiance, ainsi que quelques conseils utiles pour éviter les erreurs courantes.

Une vérification préliminaire de l’état des lieux

Tout d’abord, il est essentiel de faire réaliser par un expert une étude technique de votre propriété, car rénover votre maison signifie non seulement réparer ce qui est visible, mais aussi ce qui est caché. Les bonnes questions à poser pour estimer l’ampleur des travaux, établir la priorité et quantifier les coûts de la rénovation sont les suivantes : la maison est-elle correctement isolée ? Les installations électriques et de gaz sont-elles conformes aux normes ? La maison est-elle raccordée au réseau d’égouts public ou dispose-t-elle d’une fosse septique ? Quel est l’état du système de plomberie ? Vous devez abattre des cloisons et réorganiser l’espace ? Quels types de revêtements muraux et de sol sont présents et dans quel état sont-ils ? Y a-t-il des problèmes de parasites (termites, punaises de lit, etc.) ?

Conseil : il est important de faire établir un rapport technique qui illustre l’état des lieux. N’hésitez pas à contacter un architecte et/ou un professionnel qualifié afin qu’ils puissent vous conseiller au préalable sur les décisions à prendre.

Une règle d’or : toujours commencer les travaux par les interventions structurelles et, enfin, intervenir sur l’intérieur et les finitions.

Démolition et enlèvement

Cette deuxième phase comprend la démolition des cloisons et l’enlèvement des meubles fixes à rénover (cuisine, salle de bain, etc.), des cheminées et de tous les éléments qui peuvent gêner votre nouveau projet. Soyez prudent lorsque vous travaillez sur des murs porteurs : il est toujours préférable de faire appel à un professionnel spécialisé.

Conseil : si la maison a plusieurs étages, commencez par les plus hauts et descendez jusqu’au rez-de-chaussée, vous faciliterez ainsi le nettoyage.

Préparation et travaux de structure

C’est la phase au cours de laquelle les rails sont créés, le revêtement de protection est posé, les drains sont installés et tous les travaux d’électricité et de plomberie sont effectués. En outre, les dalles de béton des futurs étages sont construites.

À ce stade, il est fortement recommandé de résoudre les problèmes liés à l’humidité, aux infiltrations, aux moisissures sur les murs et aux éventuelles infestations.

Si votre façade a besoin d’un crépi, c’est le moment de le faire !

Réalisation des installations

Une fois que vous vous êtes occupé des éléments structurels, vous pouvez passer à l’installation et/ou à la mise à niveau des installations et du système d’égouts, ainsi qu’à l’installation de la chaudière et des radiateurs. N’hésitez pas à faire confiance à un seul professionnel (entreprise de construction clé en main) pour être sûr de ne rien négliger.

Informations de base : quelles sont les principales installations à réaliser, en quoi consistent-elles et quelles sont les interventions concernées ?

Système électrique : alimentation, distribution (lumières, prises, four, machine à laver, etc.) et mise à la terre.

Réseau de communication : système de télévision et réseau Internet, éventuellement système de domotique

Plomberie : tuyaux d’arrivée d’eau, installation du chauffe-eau (ou de la chaudière) et des équipements sanitaires (douche, lavabo, bidet, etc.), création de canalisations d’évacuation.

Réseau de gaz : raccordement du compteur (ou de la bouteille) de gaz à la chaudière.

Système de ventilation : gaines pour la ventilation mécanique contrôlée

Système de chauffage : câblage électrique (radiateurs ou chauffage électrique par le sol), tuyaux en PEX (polyéthylène réticulé), en cuivre ou multicouches (radiateurs ou chauffage par le sol à eau).

Isolation

Parmi les tâches les plus importantes d’une rénovation, les travaux d’isolation (murs extérieurs ou intérieurs, toiture ou combles, etc.) sont souvent nécessaires, mais ne sont pas toujours pris en compte. C’est dommage, car une isolation de qualité garantit un excellent confort de vie et peut réduire immédiatement vos factures d’électricité. En outre, il existe des avantages fiscaux pour ceux qui effectuent ce type d’intervention.

Conseil : pendant toute la durée du chantier, assurez-vous que les travaux effectués sont conformes aux spécifications qui vous ont été fournies par le fabricant ou les entrepreneurs. Ne payez jamais à l’avance un travail inachevé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.